Ouvert à l’expansion internationale, aux startups et aux relations d’affaires Brésil-Canada

Pour l’équipe de FCR Law, le droit n’a pas de frontières. Avec des avocats prêts à travailler au Canada, aux États-Unis et dans plusieurs pays de l’Union européenne, le cabinet dispose d’un département spécial pour servir les entreprises brésiliennes qui souhaitent s’établir au Canada et les entreprises canadiennes qui ont l’intention de débarquer au Brésil. Le Canadien Desk est une équipe d’experts qui parlent couramment le français et l’anglais et comprennent les différences culturelles et juridiques entre les deux pays.

 

Philippe Jeffrey est à la tête de cette équipe. Né au Québec et comptant 20 ans d’expérience chez PwC, Philippe possède une connaissance approfondie de la gestion fiscale et du droit en matière d’assistance aux multinationales, de la planification fiscale internationale pour des personnes physiques, des investissements de grandes entreprises étrangères à l’étranger, entre autres activités.

 

Mettant en avant principalement les domaines du droit fiscal et du droit des sociétés, FCR Law publie très activement les relations entre le Brésil et le Canada. Deux fois par an, le bureau organise une tournée de présentation dans les villes canadiennes à cette fin. En mars de cette année, l’accent était mis sur Toronto. En collaboration avec des partenaires, FCR Law a organisé le séminaire «Le Brésil sous une nouvelle administration – Comment faire des affaires au Brésil de manière pratique ».

 

Le fondateur de FCR Law, Eduardo Fleury, la consul générale du Brésil à Toronto, Ana Lélia Beltrame, et Elise Racicot, consul du Canada à Sao Paulo, ont participé à l’événement tenu au Centre d’investissement et de commerce de l’Ontario (CITO).

 

Energie pour un projet milliardaire

 

Dans le domaine de l’énergie, l’un des projets les plus récents de FCR Law consistait à conseiller un groupe d’investisseurs étrangers ayant des intérêts dans une société brésilienne.

 

Lors d’une vente aux enchères qui s’est tenue fin mai, l’entreprise a obtenu le droit de construire quatre centrales à biomasse fonctionnant à partir de déchets de bois de reboisement. La vente aux enchères avait pour but de fournir de l’énergie à Roraima et a permis d’investir R$ 1,62 milliard pour contracter une puissance nominale de 293,8 mégawatts, selon les informations de Agência Brasil.

 

La partie représentée par FCR Law sera responsable des usines produisant 40 mégawatts et 24 mois à construire. Le reste de l’infrastructure sera construit par d’autres fournisseurs.

 

Un autre axe de FCR Law concerne le marché des startups. Le bureau est enregistré auprès de Connection Bureau – plate-forme de CCBC pour la mise en relation des startups, des investisseurs, des fournisseurs de services et des supporteurs, dans le but principal de soutenir l’internationalisation de ces affaires. Dans le même esprit d’encouragement de l’expansion internationale des affaires, les partenaires du bureau ont des réunions constantes avec les startups latino-américaines au Canada, soutenant ainsi leur croissance.

Conheça também o
X