Services fiduciaires avec le regard de ceux qui connaissent le marché brésilien

Investir au Brésil n’est pas une tâche facile. Si les Brésiliens eux-mêmes rencontrent des difficultés face à une législation complexe, il y a de fortes chances qu’une entreprise étrangère rencontre des obstacles plus importants, en particulier dans les cas où ses décideurs les plus importants dirigent leurs affaires à partir d’autres pays. Mandat aide ces sociétés, soutient l’investisseur international à maintenir leurs obligations au Brésil sur une base régulière, avec des comptables, des avocats, des conseillers financiers, entre autres professionnels.

« Les entreprises du secteur des services fiduciaires sont, en règle générale, des entreprises étrangères. Notre connaissance du Brésil nous aide à fournir un meilleur service parce que nous connaissons les particularités locales. Et tout cela grâce à notre personnel, qui comprend des professionnels qui ont travaillé dans de grandes entreprises, des cabinets d’avocats et des institutions financières », déclare Ivam Passos, l’un des associés.

 

Mandat représente les investisseurs étrangers dans le pays, gère les filiales brésiliennes, liquide les sociétés brésiliennes et gère leur domicile. Grâce à des partenariats locaux et internationaux, elle soutient l’implantation d’entreprises au Brésil et à l’étranger.

 

Les difficultés des investisseurs étrangers

 

L’une des plus grandes difficultés rencontrées par l’investisseur étranger, selon Ivam, est de comprendre que, pour ouvrir et maintenir une entreprise au Brésil, ils auront besoin d’un mandataire – inconnu au départ et à qui il devra faire confiance – avec divers pouvoirs pour le représenter localement. Il doit également maintenir un administrateur/directeur, avec résidence locale, dans sa filiale brésilienne, ce que la société n’a pas forcément et c’est justement là qu’une partie du travail de la Mandat s’applique.

 

« L’un de nos différentiels est la disponibilité. En moins de 24 heures, un représentant de la Mandat est disponible pour le service à la clientèle lors de réunions, assemblées, signature de documents et autres activités. Un autre point est l’expérience. Nous avons des membres de notre équipe qui ont plus de 20 ans d’expérience sur le marché », souligne Ivam.

 

Mandat est membre de la CCBC depuis environ deux ans. Elle trouve dans la Chambre l’occasion de mieux comprendre les besoins des investisseurs d’origine canadienne et de promouvoir ses services tout en participant à des événements et à des activités de networking.

Conheça também o
X