Le président de la CCBC est réélu. En savoir plus sur ses projets

L’avocat Paulo Perrotti a été réélu pour un autre mandat au sein de la CCBC, pour l’exercice biennal 2019-2020. En 2017, il est devenu le 22e président de la CCBC en remplaçant Esther Donio Bellegarde Nunes. Selon Perrotti, parmi les marques de sa gestion figurent l’audace et l’innovation, qui s’ajoutent à la valorisation de la diversité.

 

« À la CCBC, le commerce ne se réduit pas aux activités du marché. Nous croyons en une économie créative, collaborative, ouverte, libre et sans restriction. La diversité est quelque chose qui fait partie de l’ADN des Canadiens et des Brésiliens. Et nous avons pu implanter cette même diversité dans nos performances, en ne nous limitant pas à certains secteurs de l’économie », a-t-il déclaré.

 

Rien d’étonnant à ce que la CCBC exerce ses activités sur divers marchés, tels que les industries extractives, les technologies, la santé, l’alimentation, les boissons, l’éducation, le commerce extérieur et les infrastructures.

 

En ce qui concerne les projets de l’entité pour 2019, le président a souligné la création d’un module de mentorat au sein du Connection Bureau, une plate-forme de la Chambre qui réunit les start-ups et les investisseurs. « Nous visons à développer de nouveaux marchés, toujours dans une optique d’internationalisation, en utilisant les deux pays comme tremplin pour le monde. Nous voulons jouer un rôle extrêmement important dans la vie de l’entrepreneur », a-t-il déclaré.

 

Paulo Perrotti est licencié en droit de la PUC-SP. Il est titulaire d’un diplôme d’études supérieures en gestion d’entreprises de la Fundação Getúlio Vargas de São Paulo, spécialisation en droit des technologies de l’information au IBMEC/SP; en droit canadien et québécois à l’Université du Québec à Montréal (UQÀM); en financement du marché à l’Institut des finances et de la responsabilité sociale de ESPM/ SP.

X