XP ASSET

Internationalisation de la plateforme d’investissement débutera par le Canada.

 

Le Groupe XP a simplifié et démocratisé la manière d’investir du Brésilien et a conquis plus de 700 000 clients actifs en 12 ans. Au long de ces années, le Groupe a toujours eu un pas d’avance d’un produit financier qui récemment a gagné une place prédominante parmi les éléments de son portefeuille : les fonds immobiliers.

 

La distribution de fonds immobiliers propres du Groupe XP reste sous la responsabilité d’une division nommée XP Asset et répond à une demande commune de l’investisseur brésilien. « Cet investisseur est patrimonialiste et aime mettre son argent dans l’immobilier pour faire de l’argent », souligne Marcelo Hannud qui a 37 ans d’expérience dans le monde de l’investissement immobilier et travaille dans l’organisation des affaires de la XP Asset dans ce domaine.

 

Avec ce type de fond, le client de la XP Asset a accès à une manière efficace d’investir dans le marché immobilier. Au lieu d’acheter des appartements destinés à la location, il passe à être propriétaire de quotas des immeubles acquis par le fond, ce qui apporte plusieurs avantages. » Notre portefeuille est géré selon la vision de certains des plus grands experts du pays, diversifiée également, réduit des risques. L’investisseur a également l’exonération fiscale, il n’a pas à s’inquiéter sur l’inoccupation, les charges, ni l’entretien de l’appartement », remarque Marcelo.

 

Internationalisation vers le Canada

 

L’investisseur de détail est seulement une des manières de captation de fonds immobiliers propres de la XP Asset. L’autre c’est dans le contact avec Family Offices, Fonds de Fonds (FOFs), fonds de pension et assets en général au Brésil. Maintenant XP Asset prépare son expansion internationale cherchant à collecter des fonds auprès des assets canadiens en partenariat avec la CCBC et sous la coordination de la Banque Nationale du Canada.

 

Pour justifier le choix du pays comme le premier dans expansion des affaires de l’entreprise, Marcelo dit qu’il s’agit d’un marché plus simple que l’américain, financièrement attractif et avec moins de players. « Cela favorise la connaissance de la dynamique internationale. Dans un seul Road Show, nous avons réussi à accéder à la totalité des investisseurs, leur donner l’attention méritée et travailler mieux nos contacts ».

 

Le marché brésilien, de son côté, n’est pas étranger à l’investisseur immobilier du Canada. Au Brésil, il y a de grandes institutions canadiennes qui y travaillent comme la Brookfield, qui a investi R$ 5 milliards pour des immeubles de bureaux dans les cinq dernières années, Ivanhoe, CPPIB, entre autres. Le pays de l’Amérique du Nord a 200 assets environ, parmi elles des fonds moyens qui font aussi partie du champ d’application de la XP et qui n’investissent pas encore au Brésil.

 

Chiffres de la XP Asset dans le territoire national

 

Les fonds immobiliers de la XP Asset ont actuellement plus de R$ 1,5 milliard de patrimoines et comprennent la XP Log (entrepôts logistiques), XP Malls (centres commerciaux), XP Industrial (entrepôts industriels), Maxi Renda (crédit immobilier) et les fonds Vista Real Estate, qui comprennent des hôtels, des lots et des immeubles résidentiels. Dans l’avenir il y aura le lancement de la XP Corp, pour des immeubles de bureaux.

 

XP Log a R$ 370 millions en actifs déjà acquis parmi eux les Centres de distributions de Panasonic, à Extrema (MG); de Dia Supermarchés, à Americana (SP) et celui de la Via Varejo, à Rio de Janeiro. R$ 500 millions sont prévus pour la XP Log en captation pour l’année prochaine.

X