le CCBC inaugure des hubs internationaux

L’initiative fournit une structure de soft-landing pour l’internationalisation des entreprises canadiennes et brésiliennes dans les deux pays

 

Par Andréa Ciaffone

L’attractivité du Brésil pour les entreprises canadiennes et l’attractivité du Canada pour les entreprises brésiliennes sont incontestables. Dans pratiquement tous les secteurs de l’activité économique, il y a des opportunités à saisir et des succès à obtenir en étant présent sur les deux marchés.

D’un point de vue conceptuel, tout est assez clair ; cependant, d’un point de vue pratique, le lancement d’une opération dans un autre pays présente des défis qui vont du plus prosaïque, comme l’obtention d’une adresse commerciale, au plus élaboré, comme le développement du réseau nécessaire pour générer des affaires. C’est pour résoudre ces aspects typiques du soft-landing des entreprises que le CCBC a mis au point l’initiative Canada Hub, qui fonctionne comme un centre d’accueil pour les entreprises canadiennes au Brésil.

« En nous occupant des entrepreneurs canadiens qui souhaitent opérer au Brésil, nous avons réalisé l’importance de créer un environnement adapté à leurs besoins, et c’est ainsi qu’est né le Canada Hub », explique le directeur des relations institutionnelles du CCBC, Paulo de Castro Reis. « Souvent, opérer dans un autre pays est quelque chose de nouveau pour les entreprises et, pour cette raison, elles ont besoin du soutien d’un partenaire qui connaît les caractéristiques et les opportunités du marché local. Lorsque nous avons pris conscience de cette demande, nous avons élaboré cet ensemble d’actions qui combinent la structure physique de notre siège social et le savoir-faire du CCBC pour faciliter les opérations et le développement des affaires dans les deux pays », explique-t-il.

Le point de départ de cette initiative est la crédibilité du CCBC, qui se consacre depuis des décennies à faire prospérer les relations commerciales entre les deux pays. Ce bilan de réussite offre une grande tranquillité d’esprit aux entreprises qui s’apprêtent à investir dans l’internationalisation.

Le deuxième élément de l’équation de la pertinence du Canada Hub est la commodité. Des choses apparemment simples, comme l’obtention d’une adresse commerciale au Brésil – nécessaire pour commencer la documentation – figurent sur la liste des services proposés dans le Hub. L’espace pour les réunions et les présentations, la gestion du courrier, le secrétariat virtuel sont quelques-uns des services disponibles. « Ce qui nous distingue d’un bureau de co-working, c’est la connaissance spécifique des étapes qu’une entreprise de l’un des pays doit franchir pour opérer dans l’autre pays », souligne le directeur des relations institutionnelles. « Plus qu’un guide dans les méandres de la bureaucratie, le Hub offre à l’entreprise entrante une intégration complète dans l’écosystème de son secteur », souligne Castro Reis. « Nous aidons à identifier les opportunités d’affaires, nous recommandons des prestataires de services agréés qui font partie de notre réseau de relations et nous tirons également parti du réseau des entrepreneurs et des cadres récemment arrivés », ajoute-t-il.

Un autre différentiel important est le soutien du département de développement commercial du CCBC, qui dispose d’une équipe spécialisée dans l’activation de la présence d’entreprises d’un pays dans un autre et qui, en plus d’identifier les opportunités, travaille à créer des horaires pour aider à générer des affaires.

L’initiative est récente, mais elle se développe rapidement. Le Canada Hub travaille déjà avec des entreprises canadiennes telles que 3rdi Lab, de la province de Saskatchewan, spécialisée dans la technologie pour les musées utilisant la réalité augmentée et la réalité virtuelle, et qui vient d’être ouvert un projet en partenariat avec le musée Catavento de São Paulo.

Au Canada, l’initiative s’appellera Brasil Hub et son lancement est prévu en avril à Montréal. Le Hub aura une caractéristique particulièrement attrayante : il servira de passerelle aux entreprises brésiliennes pour rechercher des partenariats avec les différents programmes d’accélération qui existent au Canada, ainsi qu’avec les programmes des associations gouvernementales et sectorielles.

« Il est important de préciser que cette opportunité s’adresse à tout type d’entreprise, de toute taille et de tout secteur », ajoute Castro Reis.

Les partenaires:

Inscrivez-vous et téléchargez la nouvelle édition d’Explore Magazine !

Partager:

X