COMITÉ DE L`ÉDUCATION

CE

Coordination: Alexandre Sabbag (Boyden do Brasil)

Le Canada excelle mondialement par la qualité de son système éducationnel. Lors de la dernière édition du Programme international d’Évaluation des élèves (Pisa), réalisée en 2015 par l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), le pays a été un des meilleurs classés en termes de performance des élèves en mathématiques, sciences et interprétation de textes, outre le registre de plus hauts niveaux d’égalité dans le milieu scolaire.

Le Canada a aussi la plus grande proportion d’adultes en âge productif ayant un diplôme de niveau supérieur : 55 %. La moyenne des pays de l’OCDE est de 35 %.  Encore selon Pisa, 90 % des Canadiens âgés entre 25 et 64 ans avaient fini des études secondaires (pour l’OCDE, la moyenne est de 78 %). Pour ces raisons, le pays attire beaucoup d’étudiants étrangers, intéressés à obtenir une éducation de qualité, par de programmes d’échange dans les renommées universités canadiennes.

Les opportunités ouvertes par l’échange éducationnel entre le Canada et le Brésil ont amené la CCBC à créer son Comité de l’éducation (CE) qui a comme mission réunir des dirigeants d’entreprise et agents du secteur, encourager l’échange d’expériences et promouvoir l’expansion des affaires bilatéraux. Un autre volet important de la CE est la promotion d’activités avec des professionnels de plusieurs domaines qui ont étudié au Canada — offrant des opportunités d’inclusion dans le marché du travail, networking et partage d’informations, outre la promotion du rapprochement des institutions d’enseignement des deux pays.

Le Comité de l’éducation participe à des projets en partenariat avec des universités, soutient des foires du secteur, organise des rencontres périodiques et met en œuvre des projets comme celui de la Gestion de Talents et la rencontre annuelle Career Workshop.

L’organisation, la remise et l’évaluation de l’éducation sur les niveaux de base, secondaire, technique, vocationnels et postsecondaires sont sous la responsabilité des 13 juridictions qui composent le Canada — dix provinces et trois territoires. Quoiqu’il existe beaucoup de similitudes dans les systèmes d’enseignement provincial et territorial dans tout le pays, il existe des différences significatives dans les politiques de curriculum, évaluation et prestation de comptes entre les différentes juridictions, reflétant les caractéristiques de chaque région.

Au Brésil, l’éducation est structurée dans les niveaux de base, formés par l’éducation des enfants et par l’enseignement fondamental; moyen et supérieur duquel font partie la licence et les études de 3e cycle (master et doctorat). Toutes les étapes sont offertes aussi bien par l’État que par des institutions privées. Plusieurs universités font des recherches de très haut niveau dans plusieurs domaines, comme l’Université de São Paulo (USP) et l’Université de Campinas (Unicamp), entre autres. Des initiatives pour rendre facile l’accès des couches socialement défavorisées à l’enseignement supérieur contribuent à rendre l’université plus inclusive et offrir de meilleures opportunités à ces étudiants dans le marché du travail.

Pour de plus amples informations sur ce Comité

Apprenez à connaître le
X