COMITÉ DE LA DIVERSITÉ

CD

Coordination: Anouk Bergeron-Laliberté (Consulat général du Canada à São Paulo) e Esther Nunes (Pinheiro Neto Avocats)

La discussion sur la diversité sous ses plus différentes formes dans l’environnement corporatif s’est intensifiée au long des dernières années avec le développement et la mise en place croissante de politiques d’inclusion de la part des entreprises, organisations et gouvernements. Le Canada occupe, ces derniers temps, une position d’avant-garde ans ces débats, mettant en avant des lois et stimulant la mise en place de pratiques inclusives non seulement dans la structure gouvernementale, mais aussi dans le monde corporatif. Actuellement le Sénat canadien discute une loi qui propose des changements dans la législation corporative et établit l’adoption de politiques de diversité dans les conseils d’administration des entreprises du pays.

Au Brésil, la question de la diversité est un sujet assez présent et il existe aujourd’hui plusieurs initiatives et mouvements organisés dans la société civile qui discutent sur des politiques concernant plusieurs sujets – de genre, race, social, environnemental, etc. Le pays a toujours bien reçu les immigrants des autres pays, ce qui fait aussi du Brésil une destination pour l’accueil de réfugiés de plusieurs coins du monde — ce qui renforce somme toute, cet aspect de diversité dans la société.

Soucieuse de l’importance du sujet, la CCBC a instauré le Comité de la diversité (CD), dans le but de promouvoir et stimuler la discussion du sujet dans le domaine entrepreneurial. En outre, le CD met en avant des projets qui contribuent à augmenter les niveaux d’inclusion de groupes socialement vulnérables entre les entreprises associées. Par la réalisation de rencontres mensuelles, des expériences et des informations sont partagées tout en prenant en compte le degré de réussite du secteur corporatif du Canada à mettre en œuvre et instaurer des politiques de cette nature. Des séminaires périodiques, des conférences et des clippings de presse sont organisés également.

Un point qui devient plus évident avec les débats autour de la diversité mise en avant par le CD est la façon dont l’adoption de politiques inclusives contribue, de manière considérable, à des gains financiers et de promotion des entreprises. Une étude du consultant McKinsey signalait déjà en 2015 que les corporations qui s’engagent à adopter des politiques de diversité sont plus rentables. Elles sont plus capables d’attirer et retenir des talents, de former des leaderships et d’avoir un processus de prise de décisions plus efficace. En outre, elles sont plus compétitives grâce à la conquête de réputation. Elles disposent aussi de main-d’œuvre motivée et, avec cela, sont plus en mesure de réussir financièrement.

Pour de plus amples informations sur ce Comité

Découvrez les projets réalisés par cette Commission

Apprenez à connaître le
X